Christie Laume
Biographie Musique Photos Videos Nouvelles Weblog

Christie Laume - Theo Sarapo - Edith Piaf

- Biography Pages Available in English

 
 
 
Theo Sarapo

 

THEO SARAPO

Mon frère Théo Sarapo est né à Paris, le 26 janvier 1936 dans une famille grecque orthodoxe. Quand il était adolescent, il m`emmenait souvent au cinéma. J `avais six ans de moins que lui. J`étais sa jeune sœur. Quelquefois nous voyions trois films dans la journée, sans avoir déjeuné.

 

Depuis son plus jeune âge, Théo aimait chanter. Il avait un micro, un haut-parleur et il chantait les chansons de Frank Sinatra et de Luis Mariano.

 

Quand Théo a eu dix-huit ans, il chantait, pendant les vacances, dans des concours et aussi à la fête communale.

 

Après avoir fini ses études commerciales, Théo a travaillé dans le salon de coif- fure de notre père et continuait des études à l`école de coiffure de Paris.

 

A vingt ans, il partit faire son service militaire. Le matin , il quittait la maison, embarquait le soir à Marseille et arrivait le lendemain en Algérie où il est resté trente- trois mois. Quand mon frère est revenu d`Algérie, il avait changé, il ne parlait pas beaucoup et ne voulait pas se confier sur les souvenirs de la guerre.

 

Il est retourné à l`école de coiffure pour passer son brevet et pouvoir ainsi avoir son propre salon. Théo a tout d`abord commencé à travailler dans un salon de coiffure à Paris. Pendant ce temps, Elisabeth Arden cherchait un coiffeur parisien pour son institut à New York. Le jour où il recevait sa lettre d`engagement, le même jour il rencontrait Edith Piaf.

 

Un soir que Théo était avec Claude Figus et d`autres amis, il manqua le dernier train pour pouvoir rentrer à la maison. Alors, Claude Figus l`a invité à rencontrer Edith Piaf.

 

Mon frère fut tellement impressionné par Edith, qu`il ne parla pas pendant toute la soirée. En fait, plus tard, Claude Figus m`a raconté qu`Edith avait dit de mon frère : J`aimerais inviter ton copain, seul avec toi pour savoir s`il est aussi intelligent qu`il est beau, car il n`a pas dit un mot de toute la soirée.

 

Elle a ensuite invite Théo plusieurs fois et un jour elle lui a demandé de chanter. Elle a beaucoup aimé sa voix et l`a encouragé à entreprendre une carrière de chanteur professionnel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Théo a commencé des tournées avec Edith et ils sont tombés amoureux l`un de l`autre. Ils se sont mariés le 9 octobre 1962 à la mairie du 16e arrondissement et à l`église Grecque Orthodoxe de Paris, rue Georges Bizet. Ce fut une très grande cérémonie : la famille, les amis et des milliers d`admirateurs. Ce fut aussi une grande nouvelle internationale. Juste après leur mariage, Michel Emer leur a écrit la célèbre chanson : “A quoi ça sert l`amour ?” Théo et Edith l`ont chantée en duo et ce fut un énorme succès.

 

Après son mariage avec Edith, Théo a enregistré des disques, dont quelques chansons ont été écrites, pour lui, par Edith Piaf. Puis, Théo a fait son premier film “Judex”, en vedette. Théo et Edith continuaient les tournées en France, Belgique, Allemagne et Hollande. Ils avaient projeté de faire aussi une tournée dans les plus grandes villes des Etats-Unis, mais Edith est tombée malade, son foie était déficient. Théo a donc organisé des vacances sur la Côte d`Azur pour l`aider à récupérer. Mais la santé d`Edith empirait et après deux mois, Edith est morte d`une rupture d`anévrysme cérébral. Des milliers d`admirateurs sont allés à son enterrement.

 

Theo Sarapo & Edith Piaf

 

Malgré son immense peine, Théo continua ses tours de chant et sa carrière d`acteur. Beaucoup de ses admirateurs et admiratrices lui sont restés fidèles et ont continué à le suivre. Il a enregistré d`autres disques et fait beaucoup d`apparitions à la télévision. Malgré de nouvelles rencontres, il ne s`est jamais remarié, ne pouvant se remettre de la mort d`Edith.

 

Sept ans après son mariage avec Edith, Théo est mort dans un accident de voiture, le 28 août 1970. Juste après sa mort, son dernier film “Le Condé” sortait dans toutes les salles françaises. Il repose au cimetière du Père Lachaise auprès d’Edith à Paris.

 

En écrivant sa biographie, j`ai beaucoup de peine, et encore aujourd`hui mon frère me manque.

 

Finalement j`ai accepté sa disparition. C`était le temps de sa vie et je remercie le Seigneur pour le frère que j`avais et qui reste très cher dans mon cœur.


– Christie Laume
christie@christielaume.com

 

 

 

 
2007 Christie Laume. Created by HG Media